Corrections orthographique dans la documentation.
authorChristophe Poulain <cp@Debian.(none)>
Tue, 6 Sep 2011 20:43:17 +0000 (22:43 +0200)
committerChristophe Poulain <cp@Debian.(none)>
Tue, 6 Sep 2011 20:43:17 +0000 (22:43 +0200)
doc/mp-gdd-doc.pdf
doc/mp-gdd-doc.tex

index 364c0ae..1708e87 100644 (file)
Binary files a/doc/mp-gdd-doc.pdf and b/doc/mp-gdd-doc.pdf differ
index daac74d..d92b03a 100644 (file)
 ensemble se compose de plusieurs fichiers :
 
 \begin{enumerate}
-\item \fichier{gdd.mp} : c'est le fichier principale, il contient
+\item \fichier{gdd.mp} : c'est le fichier principal, il contient
   les structures et fonctions générales.
 \item \fichier{gdd-arc.mp} :
   contient tout ce qui concerne les arcs de cercles.
 \item \fichier{gdd-c2d.mp} :
-  contient tout ce qui concerne les  courbes du second degré.
+  contient tout ce qui concerne les courbes du second degré.
 \item \fichier{gdd-fct.mp} :
   contient quelques fonctions mathématiques usuelles.
 \item \fichier{gdd-lbl.mp} :
   contient les fonctions relatives aux labels.
 \item \fichier{gdd-plt.mp} :
-  contient des fonctions facilitant la représentation de fonctions mathématiques.
+  contient des fonctions facilitant la représentation de fonctions
+  mathématiques.
 \item \fichier{gdd-rep.mp}
   contient différents outils pour le tracé de figure dans un repère.
 \item \fichier{gdd-tra.mp}
@@ -41,7 +42,6 @@ ensemble se compose de plusieurs fichiers :
   emprunté à Anthony \bsc{Phan}).
 \end{enumerate}
 
-
 Nous allons, dans la suite, décrire plus en détails chacune de ces
 fonctions. Il est à noté aussi que certaines fonctions s'appuient sur
 l'extension \fichier{graph.mp} présent dans toutes les bonnes
@@ -49,11 +49,11 @@ distributions \TeX.
 
 \section{Principe général de fonctionnement}
 
-\mpgdd utilise des tables comme stucture principale.
+\mpgdd utilise des tables comme structure principale.
 Chaque objet est numéroté via le compteur \variable{gddO}, son
 type\footnote{Les types son propres à \mpgdd et seront décrit plus
   tard.} est stocké dans la table \variable{gddT[]} à la place
-\variable{gddT[gddO]}. Les propriétés des objets sont définis dans, là
+\variable{gddT[gddO]}. Les propriétés des objets sont définies dans, là
 encore, des tables de type \typeMP{numeric} qui sont
 \variable{gddA[]}, \variable{gddB[]},\dots,\variable{gddF[]}.
 
@@ -79,7 +79,7 @@ stocké dans la table \variable{gddT[]}, et les tables \variable{gddA[]}
 Nous allons ici décrire chaque type de l'extension \mpgdd ainsi que
 leurs propriétés respectives.
 
-\paragraph{Le type \typeGDD{point}} Ce type est correspond au point de
+\paragraph{Le type \typeGDD{point}} Ce type correspond au point de
 l'espace euclidien. Pour être plus clair voici la fonction principale
 pour créer un tel objet :
 

Licence Creative Commons Les fichiers de Syracuse sont mis à disposition (sauf mention contraire) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.